Sony va adapter ses jeux vidéo en films et en séries télé

Le leader du marché du jeu vidéo en haute définition a créé une nouvelle division, baptisée PlayStation Productions.

Publié hier à 18h08

Temps de Lecture 1 min.

Sony, qui possède de nombreux univers de fiction, comme ici « Uncharted », va les adapter sur petit et grand écran.

Sony, qui possède de nombreux univers de fiction, comme ici « Uncharted », va les adapter sur petit et grand écran. Sony

God of War et Uncharted, bientôt sur Netflix ou au cinéma ? La branche jeu vidéo du géant de l’électronique Sony a annoncé lundi 20 mai au site américain Hollywood Reporter la création d’une nouvelle division spécialisée dans l’audiovisuel. Baptisée PlayStation Productions et dirigée par Asad Qizilbash (précédemment directeur du marketing et du développement des licences PlayStation), elle a pour mission d’adapter les franchises de jeu vidéo de la compagnie en films ou en séries télévisées.

« Nous avons 25 années d’expérience en développement, 25 années qui ont abouti à des jeux, à des franchises et à des histoires remarquables. Nous pensons que le moment est venu de nous intéresser aux autres possibilités côté streaming, film ou télévision pour donner vie à nos mondes avec d’autres médias », s’est justifié le président des studios de Sony Interactive Entertainment, Shawn Layden.

Sony possède de nombreuses licences à l’importante notoriété dans l’univers de la manette, comme la série de jeux d’aventure Uncharted, le jeu postapocalyptique The Last of Us, la série musculeuse des God of War, ou encore la licence pour enfants Ratchet & Clank. Ceux-ci sont déjà reconnus pour leurs qualités cinématographiques plus poussées que la concurrence – narration très présente, doublage crédible et mise en scène immersive.

Volonté de maîtriser le résultat

Ces dernières années, de nombreux groupes de jeu vidéo ont noué des partenariats avec des géants du cinéma pour adapter leurs univers sur grand écran, comme Ubisoft (Assassin’s Creed), Rovio (Angry Birds), Activision-Blizzard (World of Warcraft), la Pokémon Company (Détective Pikachu), ou encore SEGA (Sonic the Hedgehog, attendu en novembre).

Sony entend toutefois produire entièrement ces adaptations en interne, afin de garder un contrôle total sur le résultat final, sur le modèle de Marvel. « Nous avons créé cette entité pour diriger et contrôler le choix du bon réalisateur, des bons acteurs, du bon scénariste », précise Asad Qizilbash.

Shawn Layden s’est refusé à annoncer des projets précis et à s’engager sur le nombre d’adaptations dans les tuyaux, évoquant la volonté de garder un rythme de production censé et contrôlé. Sony n’a par ailleurs pas communiqué sur la plate-forme de streaming qui pourrait distribuer ses créations.

Réagissez ou consultez l’ensemble des contributions